Posts by: "Aurélie et Jean"

Enfin quelques nouvelles fraiches! Apres 2 jours (trop courts) en Slovenie, nous avons attaque la Croatie. Nous avons enormement apprecie notre passage eclaire en Slovenie, petit apercu d’un pays qui a l’air fort sympatique et qui donne envie d’y revenir pour le decouvrir davantage : paysage magnifique, petite route ideale pour le velo,…

La Croatie, elle, a ete plutot dure avec nous. Nous avons traverse pendant 3 jours la montagne croate, plutot aride. Rocher, rocher et encore du rocher avec quelques buissons par ci par la ca nous a un peu fait penser au maqui corse. Les camping etant fermes (quand nous en croisions, et ce n’etait pas tous les jours) nous nous sommes rabattus sur le camping sauvage pendant 3 nuits de suite ( tout en evitant de nous faire reperer par la brigade anti camping sauvage car ce dernier est interdit en croatie!!)

Au quatrieme jour enfin la cote, le plat, moins de vent, toujours la pluie de temps en temps qui nous suit et un camping ouvert en bord de mer! hop nous avons saute dans nos maillots et dans la mer (enfin Jean, moi je me suis arrete aux genous! mais c’est parce qu’on savait qu’une bonne douche nous attendait apres!)

Enfin bref les derniers jours ont ete plutot eprouvants avec beaucoup de vent dans le nez et de pluie sur le dos et le moral en a pris un coup. Heureusement les curly et la biere sont des produits internationnaux et nous nous sommes reconfortes avec du chocolat pour etre sur de pas perdre le nord et la motivation.

Au programme maintenant, une bonne journee de repos sur Zadar pour refaire le plein d’energie avant de reprendre la route direction Split et Dubrovnik avant le grand saut dans les montagnes albanaises, tout un programme.

D’ici la portez vous bien et a bientot pour de nouvelles aventures !

 

Bog,

Aurelie et Jean

PS: desole pour les accents, notre clavier Croate en comporte toute une collection mais que sur les consonnes ! (čćšđžŁł, au scrable, c’est 1 points chaque lettres, c’est dire si ils en mettent partout)

PS2: Nous avons besion de faire appel a temoin afin de trancher un different entre nous qui dure depuis maintenant bien 3 jours : existe t’il des yaourts a la figue en France ? (ailleur que dans les magasins bio hein ….), merci de votre collaboration active.

 

Tout est dans le titre !

Nous avons gagné la Slovénie hier pour y passer une premiere nuit apres une étape tres rude de 125 km et pres de 8 h de vélo le nez bien dans l’axe du vent !

Mardi la sortie de venise avait ete tout aussi epique que l’arrivee car la navette de l’hotel ne voulait pas nous deposer sur l’ile d’ou partent les gros bateau. Nous avons du negocier ferme et finalement nous sommes arrives a nos fins apres un aller retour sur venise et une heure de palabres! Le soir nous etions attendu chez notre premier hote warmshower, une super soiree !

Hier soir egalement nous etions attendu chez un hote warmshower, soiree d’echange, nous sommes vraiment convaincu par le concepte que nous essayerons d’utiliser des que nous le pourrons au cours du voyage.

Aujourd’hui la journee s’annonce belle mais le vent semble toujours bien present.

 

a bientot

 

A et J

ça y est nous y sommes. Nous venons de profiter d’une bonne journée de visites à Venise.

Hier l’arrivée dans la cité des doges a été plutot épique. Notre hotel se trouvait complètement à l’opposé de l’entrée de Venise par la terre sur une petite ile. Les vaporetti bien sur ne voulaient pas de razmot à leur bord. On nous a donc orienté vers une autre gare d’ou partaient des gros bateaux. Malheureusement ces derniers ne déservent pas notre petite ile en question! Bon bon bon ben il ne nous restait plus qu’à traverser Venise en poussant razmot en priant fort pour que la navette de l’hotel accepte de l’embarquer à son bord pour la petite traversée finale. Ceux qui sont déja allé à Venise peuvent imaginer le parcours du combattant que nous avons alors entamé. Pour les autres imaginez de petites ruelles grouillant de monde comme les champs Elysees au moment du 14 juillet (car il faut préciser que nous avons eu la chance d’arriver la veille du marathon de Venise!! quelle bonne idée!) Petites ruelles agrémentées très régulièrement de pont comportant chacun un nombre certain de marches! Nous avons mis 1h30 pour notre traversée qui fut ponctuée de gens nous prenant en photos, rigolant sur notre passage ou encore qui hallucinaient complètement de voir un vélo dans Venise et surtout de cette taille là! Mais également et heureusement de bonnes ames venant nous préter main forte pour porter Razmot pour monter les marches! Heureusement à l’arrivée Razmot a pu prendre la navette pour aller avec nous jusqu’à l’hotel!

Notre première question a été de savoir si ils pouvaient nous proposer une solution B pour le retour et oui! nous n’aurons pas à faire de parcours du combattant bis mardi pour ressortir de Venise! ouf!

Cela étant donc calé nous avons pu envisager notre séjour sereinement! Aujourd’hui ballade dans Venise, visite du theatre Fenice, place Saint Marc. ça fait du bien de reposer les cuisses et les fesses!

Bref tout va pour le mieux!

A&J

PS : pour les questions au sujet des italiens qui reviennent dans plusieurs de vos messages ce ne sont pas tous des Brad Pitt en puissance mais par contre ils sont tous super sympas (du moins tous ceux qu’on a croisé pour le moment sur notre route!)

bonsoir à tous,

Merci beaucoup pour tous vos message, nous sommes des vrai stars et les Italiens ne devraient pas tarder à nous reconnaitre sur la route.

Nous sommes à Mantova apres une belle étape de 110 km, et tout va bien ou presque.

En effet Aurélie a lavé nos habits (i.c le t shirt de Jean)  avec du produit pour laver le sol (que Jean lui avait soit disant vendu pour etre de la lessive à la main)

Le résultat apres demi sechage ce matin donnant une odeur entre le purin de génisse, le ragondin boucanné et le fe breeze.

Autant dire que Aurélie n’a plus d’odorat ce soir.

Sinon razmot a braconné ses premiers km en camionette aujourd’hui. En effet Nicholas, apres nous avoir indiqué la route, nous a évité le contournement de Cremona en nous ratrapant sur la route avec sa camionette et en nous transportant sur qq km entre les camions.

Sinon nous avons eut droit à notre dose habituelle de ciel gris et de pluie mais la bonne nouvelle c’est que nos pieds sont encore secs ce soir !

Jean a également explosé le budget du jour en achettant 1 kg de raviolits frais MAGNIFIQUES  fait à la main dans une petite fabrique artisanale, à 18€ le Kg, a ce rythme la on sera de retour chez les parents pour noel …

Venise dans deux jours, d’ici là portez vous bien.

 

Ciao !

A&J

PS: Alles gut fur deine Geburstag Stephanie !

Nous voici nous voila, nous prenons enfin le temps de donner quelques nouvelles.

Après Genova nous avons eu la surprise de nous retrouver en pleine route de montagne dans l’Italie profonde. ça monte dur et le km n’avancent pas beaucoup surtout que nous sommes partis tard après avoir donné des nouvelles et que nous avons mis encore près de 20km pour sortir de Gènes! Le temps est gris voir pluvieux. Vers 18h, crevés et trempés nous nous arretons dans un petit village Barbaglia pour demander où se trouve le camping. Le gars très sympa m’amène vers la seule personne du village qui doit parler anglais! Je reformule ma requìete et là cette charmante personne m’indique un hotel à 15km de là ou un camping 30km plus loin, merci et bonsoir!! super!! Nous nous installerons finalement devant le portail d’un restaurant tenu par 2 femmes très sympatiques mais ne parlant pas un mot d’anglais non plus! c’est d’ailleurs très rigolo qusiment aucun italien croisé sur notre route ne parle anglais alors il nous parle italien normalement quitte à répéter 15 fois au cas ou d’un coup un miracle se produirait!)

Après Barbaglia encore 2 bonnes heures tout en montée pour bien casser les jambes dès le début de la journée mais après enfin des km de descente!! que du bonheur! Nous atterrissons dans un camping vide à 5 euros la nuit. Mais douche chaude non comprise, il faut rajouter 50 centimes pour 3 minutes d’eau chaude! J’aime autant vous dire que nous sommes devenu des pros de la douche express (lavage de cheveux compris s’il vous plait!). Nous profitons des sanitaires rien qu’à nous pour faire secher notre linge moite depuis 2 jours.

Le lendemain (aujourd’hui) tout est sec mais il pleut toujours. Au programme petite etape de 50km pour rejoindre Piacenza e. Nous nous offrons le luxe d’une auberge de jeunesse histoire de se debarasser de razmot (hop chez la nounou) et de nos 40kg de bagages: C’est donc à pied et tout légers que nous partons nous promener dans Piacenza, profiter d’une bonne glace italienne, donner quelques nouvelles et faire une lessive (qui devient très très urgente, pire que 10 sacs de camp réunis)

Demain direction Venise que nous devrons atteindre Samedi, d’ici là l’acces à Internet sera peut ^etre aleatoire:::

bisous à tous et merci pour vos messages nombreux c’est un bonheur de vous lire dès qu’on se connecte!!

Un petit message pour dire que tout roule pour nous, c’est le cas de le dire.

Nous sommes à Gène en transit puisque nous avons fait escale hier à 20 km de Gène dans un camping loin d’internet et surtout à 15 min d’un orage bien de chez nous.

Les km défilent et le compteur indique dejà plus de 600.

Le temps est bien gris mais le moral au beau fixe.

Nous profitons des premières rencontres, les Italiens étant ma foi fort sympatiques, nous reviendrons la dessus dans un nouvel article promis.

@ Edilio, thank you  for your message and thank you so much for yesturday, you really help us a lot. Your photo will be in our guest book soon !

@ tout le monde, bonne semaine et à bientot en version longue

 

A&J

 

Ce matin, départ tardif de Fréjus (vers 11h45!). Nous rejoignons rapidement la route de la côte que nous suivrons jusqu’à Nice. Après Saint Raphael, le paysage est magnifique : mer bleue d’un côté, montagne rouge de l’autre. Je teste les premières photos en route depuis le tandem en route (je ne garantis pas le résultat). Nous croisons énormément de cyclistes et nos premières cyclo touristes, un couple d’anglais avec 2 enfants sur des pinos (tandem où celui de devant est couché et celui de derrière en position assise normale). Un soleil radieux nous accompagne, il flotte un air de vacances, les gens se baignent, ici c’est encore l’été. Pique nique dans un parc à Cannes et c’est reparti. Nous coupons à travers la ville d’Antibes pour éviter de longer tout le cap (qui nous rallongerait l’étape de plusieurs kilomètres). Mauvaise idée, c’est la première crevaison du voyage et pas des moindres. Une vis est venue se planter dans le pneu et a traversé de part en part la chambre à air. Pause technique sur le trottoir, une, deux, trois rustines de posées. Mais la fuite continue. On sort donc la chambre à air de secours, on prendra le temps à Nice de réparer correctement celle d’origine.
Arrivée chez Caro et Steph vers 18h après 75km et une belle côte pour terminer la journée! Demain changement de programme, nous restons toute la matinée sur Nice avec Caro et nous partons en début d’aprèm pour une mini étape de 30km jusqu’à Menton chez le cousin de Jean. Nous avons enchainé les grosses étapes depuis le début du voyage et nous avons choisi de retarder d’un jour notre entrée en Italie pour nous économiser un peu et profiter une dernière fois d’un accueil dans la famille (et d’une bonne douche chaude!)

Entre mer et montagnePremière crevaison

Aujourd’hui départ à 9h de chez nos hôtes de la veille (Miriam et Serge) sous un soleil radieux et une petite bise.
Après quelques km de montagne russe dans l’arrière pays, nous retrouvons une bonne grosse nationale que nous ne quitterons pas de la journée.
Le vent nous poussera toute la journée et les 85km de l’étape du jour seront avalés à près de 22km/h de moyenne.
Soleil oblige nous étrennons notre crème solaire pour éviter de ressembler à des Lillois en vacance dans le sud.
Tournée de tous les magasins de vélo croisés sur notre route (sauf un qui ne plaisait pas à Aurélie).
Ce ne sera finalement qu’au deuxième magasin à Fréjus même que nous trouverons le saint graal (un rehausseur de potence ahead set pour ceux que cela intéresse).
Nous sommes gentiment logés par le groupe des scouts de Fréjus et nous nous apprêtons à aller manger quelques fruits de mer !
La vie est toujours belle.
Grosses bises

A&J

Départ ce matin de Saint Cannat sur les coups de 11h du matin après un petit dej 4* avec croissants et pains au chocolat !
Une demi heure plus tard (après un petit demi tour) les goutes commencent à tomber, nous hésitons à sortir le gore tex mais finissons par nous couvrir nous pensons pour quelques temps seulement. Nous avons torts, nous ne les quitterons pas de la journée !
Apres un détour à aix les miles à la recherche de notre rehausseur de potence (sans succès), nous prenons la route de Aix sous des trombes d’eau.
Le repas du jour sera le seul moment au sec de la journée, puisque nous dévoreront les sandwich préparés amoureusement par Violaine ce matin sous un abris bus en bord de nationale qui à ce moment là de la journée ressemblait fort à une paillote aux Seychelles.
Bref la journée fut un peu éprouvante puisque en plus de la pluie, nous avons pu profiter d’une route montagne russe sans le moindre bout de ligne droite plane à se mettre sous la dent.
Heureusement nos hôtes du soir qui ont vu débarquer deux mini cyclistes trempés jusqu’à l’os (le gore tex est définitivement une escroquerie) nous ont accueillis comme des princes !
La douche chaude fut un vrai régal !
Demain direction Fréjus, espérons sous le soleil ! (ou pas, de toute façons nous n’attendront pas le beau temps, nous iront à sa rencontre !)
à demain,
A&J

Si on m’avait dit un jour que je ferai 118km en vélo en une seule journée j’aurais bien rigolé et pourtant….
Depart ce matin de Nîmes tranquillou vers 10h (oui on se permet de dormir un peu le matin!) avec Marie qui nous accompagne sur quelques kilomètres.
Et puis c’est parti, ça y est on est vraiment tout seul maintenant! Heureusement pas pour longtemps, ce soir l’étape se termine chez Violaine et Hervé (cousine de maman!) on reste dans la famille! Le voyage commence vraiment en douceur!
Le temps est idéal, les km défilent, on longe une nationale toute plate avec un large bas côté. C’est un peu passant mais le paysage est beau et les voitures s’écartent bien en nous dépassant.Pique-nique et petite sieste salvatrice (pour Jean) après Arles, dans un champ. On reprend la route direction Salon de Provence où on fait le tour des magasins de vélo pour rallonger la potence de Jean, mais chou blanc après avoir tourné et retourné il est grand temps de repartir direction Saint Cannat. Le mal de fesses commencent à être bien présent et la fatigue à se faire sentir, allez on y est presque, plus que 12 km!!!
C’est finalement à la nuit tombée que nous arrivons et que nous retrouvons Violaine qui fait les 100 pas pour nous guider jusque chez elle. Bonne douche chaude, petit apéro, super repas (elles étaient très bonnes tes patates Violaine) et pour couronner le tout, caramel!!. Bref une fin d’étape 4 étoiles!

Première étape aujourd’hui entre Montpellier et Nîmes.
55km en terrain connu, pour un départ un douceur mais le cœur gros de laisser tout le monde.
Premier contact avec razmot qui semble nous accepter pour le moment même si il nous faudra encore quelques km pour l’apprivoiser complètement. Faut dire que avec 40 Kg de bagages il est pas docile le bougre.
Un très grand merci pour le comité de départ Montpellierain (la famille Enjalbert, les Guillot au grand complet, le grands parents, Chris et Morgane, les Simon) même si pour certain l’aventure fut brève la faute à une malicieuse crevaison.
Un grand merci également à notre voiture ouvreuse du jour (André, le papa de jean) qui nous a gentiment offert l’aspiration sur les routes de l’arrière pays et à notre hôte du soir (Marie, la maman de jean)
Première soirée de fin d’étape et première douche chaude salvatrice.
Les fesses se portent pas trop mal pour le moment et nous commençons la phase de réglage de la position idéale (i.e. on a quand même un peu mal partout )
Demain grosse étape en prévision et première étape en tête à tête, enfin plutôt en file indienne, les plumes en moins.
@ demain pour de nouvelles aventures palpitantes
Aurélie et Jean

Départ

Les sacoches sont remplies, les courses sont faites, le vélo est prêt à être chargé, l’heure de quitter notre petit confort approche à grands pas !