Demain ce sera notre dernier jour au Cambodge, après 20 jours à y pédaler du nord au sud et du sud au nord ce sera donc notre plus longue période passée dans un seul pays jusqu’à présent. Voici donc quelques conseils pour tout voyageur intrépide qui souhaiterait s’y rendre ou quelques éléments qui nous ont marqués. Bref voici le Cambodge by Aurélie et Jean!

Comment compter?
Pour dire 1 au Cambodge il faut lever soit l’index soit le petit doigt (ils ont une grande préférence pour le petit doigt) mais surtout pas le pouce qui veut dire ok! Cela peut entrainer quelques situations comiques lorsqu’il s’agit de commander ou de choisir des fruits…

La mode vestimentaire
La grande classe ici est de porter le haut et le bas exactement identiques avec des motifs floraux ou encore mieux des canards ou tout autre type de personnage. Le tout est toujours très coloré et ressemble très fortement à un pyjama! Le must c’est de l’accompagner avec des tongues et des chaussettes pour tongue (imaginez des moufles mais pour pied, avec juste le gros orteil séparé !) nous on adore et on voudrait bien importer la mode en France du coup on ouvre les commandes : qui en veut???!!

Le rythme de vie
Les cambodgiens se lèvent très tôt (5h). Le repas de midi se prend à 11h et celui du soir à 18h30. Du coup il faut être réactif car passé 20h il est quasiment impossible de trouver une cantine ouverte pour manger. Et à 21h tout le monde dort! Il est conseillé de suivre ce rythme de vie car le cambodge est un pays bruyant : entre les chiens, les coqs (qui ne chantent pas juste au lever du soleil non non ici c’est 15 fois par heure à partir de 5h!!), les mariages et les enterrements (on a du mal à différencier les deux car dans les deux cas ils plantent une grande tente dans la rue et mettent la musique à fond pendant 3 jours!).

La circulation
Le tout est de se déplacer lentement mais avec détermination que ce soit en vélo comme à pied. Personne ne s’arrête pour te laisser passer mais ils calculent leur trajectoire en fonction de la tienne donc il ne faut surtout pas hésiter (sinon c’est là que ça se passe mal!)

Les moyens de transport
Razmot a révélé ici sont grand potentiel comique en soulevant plus d’une fois des fous rire sur son passage. Ils rigolent de nous voir à deux sur un vélo alors que eux sont 5 ou 6 serrés comme des sardines sur une mobilette! Et que le minimum à vélo c’est deux (il y a toujours quelqu’un aussi sur le porte bagage!)

L’accueil
Le premier mot que doivent apprendre les petits cambodgiens doit être hello. Nous en entendons une bonne cinquantaine par jour et il n’est pas rare qu’ils courent à notre rencontre pour nous le dire de plus près lors de notre passage. Par contre quand nous avons le malheur de nous arrêter là la communication devient souvent plus compliquée.

La communication
Effectivement quand il s’agit de communiquer il faut savoir que les cambodgiens ne prononcent pas les « ce » à la fin des mots. France devient donc Fran, rice devient ri, et dance devient dan. Une fois que l’on a compris cela tout devient plus clair! Enfin pour les comprendre car pour se faire comprendre que l’on dise rice ou ri ils ne comprennent pas!!

Les couches
Les cambodgiens ont résolus ce gros problème polluant, c’est cul nu pour tous les petits jusqu’à ce qu’ils soient propres. Chères jeunes mamans nous vous proposons de tester avec vos chers chérubins !

Les mystères
Il reste encore quelques mystères non résolus à ce jour. Les mamans cambodgiennes doivent posséder un remède miracle (nous soupçonnons fortement l’huile de coude) pour faire revenir les habits de leurs enfants. En effet il faut savoir que ici la terre est rouge partout, les routes non goudronnées donc la poussière ocre est omniprésente. Pourtant les uniformes des enfants (pantalons bleus et surtout chemise blanche, qui a bien pu avoir une telle idée?!) sont absolument immaculés ! Nous avons beau récurer (à la brosse à dent on fait avec ce qu’on a!!) nos tee short tous les soirs cela fait bien longtemps qu’ils ont perdu leur blancheur originale!!
Autres mystères (et là nous faisons appel à vous si vous avez des connaissances en la matière) ils ramassent, pèlent, coupent et font sécher sur le bord des routes des espèces de racines brunes à l’extérieur et blanche à l’intérieur et …. nous ne savons pas ce que c’est ni ce qu’ils en font!! Nous avons pensé à du manioc mais ils n’en consomme pas (et il y en a des kg et des kg des fois étalés sur des km le long des routes)

Voilà quelques aspects du cambodge qui nous resterons en mémoire. Quoi qu’il en soit nous avons beaucoup aimé ce pays, les gens et les personnes que nous y avons rencontrées. Il restera comme une bonne étape de notre voyage.

Ps: merci pour vos réponses nombreuses au sujet des crèmes solaires pour rassurer les inquiets aucun lien avec nos derrières endoloris (qui ne le sont pas tant c’est juste pour le titre de l’article, je vous laisse deviner qui l’a trouvé….) c’était juste un simple questionnement de notre part car on trouve notre crème indice 50 très efficace pour nos petites peaux fragiles exposées au soleil 24h/24 et on se demandait si il existait plus que ça, c’ est tout! Mais merci d’avoir éclairé nos lanternes.

Merci à tous pour vos messages nombreux qui nous font toujours autant plaisir.
A bientôt

9 Responses to Le Cambodge

  1. Brigitte et Philippe dit :

    Bonjour nos gastronomes du bout du monde !
    Nous sommes bien gâtés aujourd’hui avec votre long message sur les pratiques cambodgiennes, nous nous sommes régalés à vous lire ! Super idée les chaussettes pour tongues, Camille en rêve déjà !
    Lélie est superbe coiffée de la toque offerte par ses collègues et amis GMP. Et nous pouvons voir comme la couleur de sa peau vire doucement au pain d’épice ! Bon nous attendrons votre retour pour tester avec vous vos nombreuses recettes, magnifiques à l’écran !
    Gros bisous et belle découverte du Laos…

  2. mam dit :

    coucou les amoureux en mouffles pédestres…..
    Je crois que je vais passer commande….. nous sommes bien gatés par ce long message qui en dit long sur votre découverte du Cambodge….les souvenirs et les expériences s’acccumulent…. j espere que vous avez encore un peu de place dans vos bagages et dans vos tetes pour la suite……pour nous le compte à rebours a commencé…..j-10…… tres tres bonne route à vous pour la découverte du laos……et un gros clin d’oeil à razmot qui j’espere reste votre plus fidele destrier…..je vous aime… prenez soin de vous…..en ce qui concerne la blancheur du linge…. cela m’a tout aussi épaté à Bali…. genie sans bouillir?????…….

  3. Cyrille dit :

    Coucou, je decouvre les coutumes de ce pays et vous remerci de nous les partager. Pour le miracle des habits immaculés, j’aimerai en connaître le secret, ça peut servir. Il faudrait que vous nous fassiez un défilé de mode avec les « costumes » de chaque pays visité…. Cyrille.

  4. Michel et Cathy dit :

    MERCI POUR TOUTES VOS BONNES RECETTES ,PRATIQUANT PAS MAL LA CUISINE INDIENNE JE ME LANCE GRACE A VOUS A LA CUISINE ASIATIQUE ,EN PLUS JE COMPRENDS MIEUX LA SUBTILITE ET L ORDRE A METTRE TOUS LES INGREDIENTS, VOUS ETES PASSIONNANTS. LA DECOUVERTE DU LAOS VA VOUS PLAIRE AUSSI, NOUS N AVONS PAS FAIT LE SUD MAIS LE NORD SURTOUT VERS LOUANG PRABAN NOUS AVONS DECOUVERT UNE POPULATION DES PLUS TOUCHANTES, MALHEUREUSEMENT, LEUR VOISINS CHINOIS LES ENVAHISSENT POUR COUPER DES FORETS ENTIERES DOMAGe!!! PORTEZ VOUS, BIEN BONNE ROUTE CATHY ET MICHEL

  5. Laurence et Gérard dit :

    bravo pour votre message sur les pratiques cambodgiennes. Un vrai plaisir à lire.
    savez vous que ça fait des années que je cherche des chaussettes à tongs. Si vous en trouvez en 41, essayez de m’en faire parvenir une douzaine de paires.
    Sinon, je continuerai à ne mettre mes tongs qu’en été. Mais c’est quand même dommage, je trouve que ça me fait un joli pied pied.
    Gros bisous à tous les deux et à bientôt au Laos

  6. Minaud dit :

    Coucou

    des bises de frances, la neige n’est pas encore au rdv mais le soleil donne des air printanier à nos belles montagnes alpines. Ca y est j’ai enfin réussi mon acclimatation à notre pays ( elle fut longue et dur!) la vis est si belle en vélo qu’il faut se botter les fesses pour y revenir.J’avoue, quand je crque, je vais faire un petit tour sur votre blog pour me donner envie.

    Vive la Vie en Velo (VVV)

    thomas le barbu roisé en croatie dans le champs d’olivier

  7. Sandrine & Sylvain dit :

    Coucou !
    Je vois que vous avancez bien ! L’Asie a l’air d’être plus propice aux déplacements en vélo pour vous. Bon, vous avez fait le choix du luxe car les locaux monteraient à 15 sur un tandem si j’ai bien compris…
    Je ne sais pas comment nous devons prendre vos remarques sur la crème solaire et les tongs quand ici le fond de l’air est bien frais… C’est bas !
    Le Père Noël a apporté une draisienne à Cléo, il ne manquera pas de vous faire une démonstration à votre retour.
    Bisous,
    Sylvain

  8. Poussinou dit :

    J’espère que vous vous êtes acheté des chaussettes pour tongs, je suis sûr que vous ferez fureur avec ça dans Paris !!!

  9. Hélène dit :

    J’imagine tellement bien Jean avec ses chaussettes pour tongs. Elles iront parfaitement avec ses MAGNIFIQUES tongs chaussons. il se sentira moins dépaysé au retour. Et plus sérieusement, je suis contente de voir que tout va bien…
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *