Nous voilà bien arrivés à Luang Prabang après 5 jours de route, dont 3 avec de bons dénivelés (petit passage de col à 1600m)! Les paysages sont absolument sublimes : montagnes à la végétation très dense où s’entremêlent bananiers et autres arbres et plantes inconnus, formant une véritable jungle, cultures en terrasse avec toutes les teintes de verts possibles, petits villages perchés sur des crêtes,… Le nord du Laos est magnifique et nous sommes bien contents d’avoir pris un peu de rabe pour voir cette partie du pays!
Ces derniers jours nous ont apporté leur lot de rencontres et de découvertes. Que ce soit dans nos assiettes, où nous avons eu la surprise de trouver des bébés poussin dans nos oeufs (et oui ici ils mangent des oeufs fécondés !). Sur la route, où nous avons croisé quotidiennement 4 ou 5 cyclos: Allemands, Anglais, Chinois, Français, Espagnols, notre carnet de contact se rempli grand train. Ou enfin le soir venu, lorsque, ne trouvant pas de temple, nous avons décidé de planter la tente dans un minuscule village de montagne. Au programme démo de plantage de tente, de gonflage de tapis de sol, de déballage de duvet devant un public d’une vingtaine de personnes très attentives!
Comme le marathon de Venise nous avons encore une fois bien choisi notre période pour arriver à Luang Prabang. En effet cela coïncide avec le nouvel an chinois donc leurs semaines de vacances annuelles. Vous ne saviez pas où vont les chinois pour leurs vacances (nous non plus il y a encore quelques jours!) et bien ils envahissent la Laos par convois entiers de 20 30 voitures, des mini bus, des vans, des autobus. Résultat ils remplissent absolument toutes les guest bouse de la ville! Nous avons mis plus de 1h30 et demandé à pas moins de 25 établissements avant de dénicher une chambre!
Pour la suite c’est repos visite aujourd’hui, bien mérité car le retour de la montagne a été rude pour les jambes (malgré le nouveau plateau de razmot installé pour l’occasion). Nous avons fait pas loin de 50km de montée avec un total de 4000m de dénivelé cumulés en 3 jours (petit entrainement pour ce qui nous attend en Amérique latine!) Et demain cours de cuisine pour ne pas changer les bonnes habitudes!
A bientot !

4 Responses to Luang Prabang, ou l’invasion chinoise!

  1. Cyrille dit :

    Bonjour à vous, c’est avec plaisir de retrouver vos aventures après plusieurs semaines sans internet à domicile. Paysages, nourriture et autres découvertes continuent à suivre votre quotidien. Aujourd’hui ciel bleu et Température agréable de 8 degrés. Je commence déjà à préparer pâques. J ai racheté d autres moulages de formes différentes. Quelques personnes à leurs comptes en souhaitent pour offrir à leurs clientèles. Bon voyage et à bientôt. Cyrille

  2. Brigitte et Philippe dit :

    Bravo les grimpeurs, vous avez bien mérité de recevoir le maillot à pois rouge ! Cela a du être une épreuve dont vous pouvez être fiers !
    Heureusement qu’il y a ce paysage magnifique qui s’offre à vous et dont vous pouvez profiter pleinement. Nous vous imaginons plantant votre petite tente au milieu d’une foule de spectateurs ébahis, ou Razmot se faufilant entre les longues files de véhicules chinois…Vous vivez des choses vraiment extraordinaires !
    Vos récits nous transportent au bout du monde, merci !
    Gros bisous plein de tendresse de vos fidèles supporteurs

  3. Mam dit :

    Nous quittons demain aux aurores le lac Inle……in descriptible….. avant notre retour en France dans 2 jours mais vous nous donnez déjà envie de repartir…..le nord du Laos, d après vos descriptions nous irait bien….. Félicitations pour le dénivelé…. J imagine les yeux curieux et étonnes de vos spectateurs ..si j’ en juge par ceux que nous côtoyons chaque jour. Merci de continuer à nous faire rêver et reprendre un peu l exercice physique…notre trek dans les montagnes birmanes génial et le coucher chez l habitant vaut son pesant d or….et de stupéfaction……tout plein de courage pour passer la suite du nord du Laos…. Mille bisous et tendresses à nos super routards.

  4. Les Hambourgeois du Sud dit :

    Bravo pour la montagne, dit Paul. Emma et Paul eux n’ont plus de vélos mais de vrai motos et vous conseillent d’en faire de même et de trafiquer votre monture en faisant frotter de bouts de cartons ou de plastique dans vos rayons histoire de ne pas vous fatiguer autant…si le bruit du moteur ne vous dérange pas bien sûr! Ha les démonstrations de camping à une foulitude d’éberlués et les premiers contacts sino-touristiques me rappèlent de bon souvenirs; alors merci de nous faire partager vos aventures et d’en profitez à gands coups de pédales. C’est un plaisir de vous lire et vu qu’ici on attend les beaux jours et toujours la carte grise de votre scooter; he oui déja deux aller-retours effectués dans le jardin et toujours pas d’accident; il nous reste plus qu’ à planifier des vacances afin de combler ce manque de dépaysement. Bonne route en monté comme en descente. BIZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *