Nous vous avions laisse (il y a deja un petit moment) a Cusco avec devant nous un sacre programme : pas moins de 7 cols a plus de 4000m. Nous etant deja frotte aux petites cotes des Andes, nous avons trouve plus sage de n’en faire qu’un dernier, ce qui nous amenait en 3 jours a Abancay. Nous avons passe ce col a 4500m sereinement avec pour seuls incidents a deplorer deux attaques. La premiere, de moucherons piquants : plus vicieux que des moustiques car on ne les sent absolument pas, et pire car ils s’acharnent, resultat plus de 15 piqures sur moins de 5cm2 de peau,  on a laisse tombe le decompte total, il y en avait trop! La deuxieme de nos chers amis les chiens. C’est depuis notre arrivee en Amerique Latine un evenement recurant rythmant nos journees de pedalage mais cette fois-ci, malgre les tirs affutes de Jean, l’un d’eux a reussi a croquer une de nos saccoches! Pas de trou dans mes culottes ou de shampoing perce dans la bagarre mais une belle entaille qu’il va falloir rafistoler pour retablir l’etanchaite de la saccoche.

Nous voila donc a Abancay ou nous avons pris un bus pour rejoindre Ayacucho : 10h de trajet pour parcourir 400km, nous vous laissons imaginer le denivele que nous avons evite! Entre la conduite sport du conducteur, les montees, les descentes et les lacets de la route, ce ne fut tout de meme pas une partie de plaisir, ni pour l’estomac de Jean, ni pour Razmot dont un pneu a ete bien entaille pendant le transport sur le toit.

Mais enfin nous etions a Ayacucho, les difficultes derriere nous et au programme la descente des Andes. Fini le froid, l’altitude, bonjour la chaleur et le plat. C’etait nous rejouir bien vite car en fait il nous restait pas un mais deux cols a passer avec parmi eux pas moins que notre record d’altitude avec Razmot soit un col a 4750m (et oui presque le mont blanc a velo, d’ailleurs nous y reflechissons pour notre retour, histoire de garder l’entrainement!!). Les 3 jours pour rejoindre la cote se sont donc transormes en 5 jours, a coup de 1000m de deniveles positifs par jour, 3 nuits sous la tente au milieu de nul part (ou plutot si, des lamas et des bergers ne parlant que Quechua). Doudoune, bonnet, collant et vent de face etant bien sur de la partie. Bref, encore de sacres souvenirs pour finir notre periple dans les Andes.

Mais ca y est, apres 180km de descente (meme pas eu besoin des freins, merci le vent), nous avons rejoint le plancher des vaches. Le compte a rebours est lance, J-4 avant l’arrivee a Lima. Les billets d’avion sont pris pour Quito, Thibault, l’Equateur, on arrive! Et oui, trop facile le voyage dans la chaleur et le plat, on prefere le froid et les hauteurs, c’est quand meme beaucoup plus rigolo, du coup on repart dans les montagnes!

A bientot

 

PS : pour l’explication du titre, abra signifie col (meme si ca ne correspond pas a ce que dit word reference)

PS2: Nouvelles photos du Perou en Ligne et une petite video de marche !

 

FILE0027 from Aurelie et Jean on Vimeo.

4 Responses to Abra…cadabra

  1. Brigitte et Philippe dit :

    Coucou nos cyclistes de l’extrême,
    Encore un exploit avec ce col à 4750 m ! Rien ne vous arrête, ni le vent et le froid, ni les moucherons piquants, ni les chiens féroces…ces dernières étapes n’ont pas dû être les plus agréables. Mais vous avancez toujours, avec le sourire (merci pour les belles photos !)
    Bonne route jusqu’à Lima et prenez-soin de vous.
    Gros bisous de toute la famille

  2. mam dit :

    coucou les pedaleurs des sommets…..decidement pas froid…aux yeux….. quel courage, je n’ose meme pas imaginer comment vous arrivez à pédaler à de telles altitudes…attaqués par les mosquitos….ou leurs semblables….;…nous ( avec les souricettes anneceennes ) pensons bien à vous. les commentaires des petite sur les photos sont trop droles….
    Nous vous embrassons tres fort et vous souhaitons bon courage et bonne marche dans la montagne…. revenez nous bien entiers…. On vous aime, tout plein de bisous.

  3. PAPA dit :

    Bon encore quelques coups de pédales, et je pense que vous étes arrivés à Lima.
    Bravo, et profitez un peu de votre repos avant de nouvelles aventures en montagne.
    Je suis en train de lire le récit de ce couple,(Antoine-Romain et Stephanie Rozwadowski), parti en tandem avec un enfant dans la remorque, et qui à fait Quito , Pérou, Bolivie, Argentine, Chili et l’Uruguay en 10 mois. Ils ont autant d’humour que vous pour faire passer toutes les galères, qui pour nous sont parfois difficiles à imaginer.
    Alors bon repos, peut etre quelques rencontres de vieilles connaissances à Lima, qui peut étre à changé depuis 8 ans ??

    A bientôt des nouvelles histoires, et soyez prudents,
    Affection ,
    Papa

  4. Martine et Jean dit :

    Nous sommes toujours aussi fans de vos photos.
    Magnifique le troupeau de lamas, avec leur pompons aux oreilles. Quelle dignité! Un vrai défilé de pom-pom girls! 🙂
    Bravo pour l’ascension de vos cols. Vous allez trouver maintenant les petites côtes autour de Marquixanes bien plates!
    Rassure nous Aurélie, tu n’as pas manger cette « pâte » de …?
    Super les films, on aperçoit même vos « amis » les chiens! Mais que d’acrobaties pour arriver à vous filmer tout seul. OUPS! C’est une vieille vidéo du Vietnam.
    En parlant de vidéo, celle du marché est très colorée grâce aux femmes dans leurs costumes.
    Bonne continuation et à bientôt sur les routes d’Europe!
    Bisous de Martine et Jean.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *